bannière

Les écorces.

Quand on parle de substrat d'écorce, il faut entendre par là, les écorces de pin, et plus particulièrement de pin maritime (Pinus maritima L.).
Ces écorces sont issus des déchets d'industries et sont ainsi utilisées abondamment dans la décoration des plantes-bandes, parterres et pots de nos jardins.
Depuis de nombreuses années, ces écorces sont utilisées également pour la culture des plantes épiphytes tels que les orchidées.
Quand vous achetez une orchidée, elle se trouvent le plus souvent dans un substrat composé d'écorce et d'autre matières tels que la sphaigne, la tourbe, la vermiculite et bien d'autres encore.

Lors du rempotage de vos orchidées en écorce, il faut s'assurer que ces écorces soit de bonne qualité.
ainsi, avant de choisir de rempoter, choisissez d'abord bien le type d'écorce que vous allez utiliser. Il existe sur le marché de nombreux types d'écorce (écorce de pin, de sapin, de pin maritime, etc...).
Or toutes ces écorces ne sont pas bonnes pour cultiver nos orchidées.
Le substrat pour les orchidées doit rester aéré afin d'éviter le pourrissement des racines par asphyxie dûe à un excès d'eau.
Il doit également ne pas se dégrader trop vite pour éviter de devoir rempoter trop souvent les plantes et, également, ne pas s'acidifier trop vite ce qui nuirait à la bonne assimilation des minéraux et produirait un effet néfaste aux racines de l'orchidée.
La meilleure écorce reste encore l'écorce de pin maritime qui regroupe la propriété de ne pas se décomposer trop vite et donc de s'acidifier lentement.

Quelle écorce prendre, petit ou gros calibre?

Il existe sur le marché, deux catégories principales d'écorces de pin:

  • les petites écorces, calibrées entre 20 et 30mm.
  • les grosses écorces, calibrées entre 30 et 40mm.
Ces deux calibres sont parfaitement utilisables pour le rempotage des orchidées.
Maintenant, il faut adapter la granulométrie (ou taille) du subtrat en fonction de la taille des racines de la plantes, c'est-à-dire que pour une orchidée à grosses racines (ex: Phalaenopsis), on choisira les écorces de gros calibre tandis que pour les racines fines (ex: "cambria", Odontoglossum), on préfèrera les écorces de petits calibres.
Il est évident que rien ne nous empêche d'effectuer un mélange des deux calibres d'écorces en des proportions différentes selon l'orchidée à rempoter.

Peut-on utiliser l'écorce de pin fraîchement achetée?

Avant toute chose, il faut tout d'abord vérifier les écorces afin de supprimer les écorces qui seraient colonisées par des moississures ou des petits animaux nuisibles.
Une fois les écorces "contaminées" éliminées, on va faire tremper ces écorces dans de l'eau de pluie (de préférence! surtout pour le rempotage d'orchidées botaniques) pendant 12 à 24h et idéalement additionnés d'un fongicide et d'un insectide/acaricide afin d'éliminer les nuisibles.
Après ce laps de temps, on va séparer les écorces qui flottent de celles qui se trouvent dans le fond du seau.
Un bon rinçage à l'eau de pluie pour éliminer les résidus de produits phytos éventuels.

Le rempotage

Nous allons utiliser pour rempoter les écorces qui étaient dans le fond de la bassine comme substrat "nourrissant" pour le rempotage.
Tout d'abord, on place d'abord une petite couche d'écorce dans le fond du pot sur lequel on vient placer l'orchidée.
On comble ensuite les vides par les mêmes écorces jusqu'au collet de la plante et le tour est joué

vous noterez qu'on utilise pas les écorces qui flottaient. celles-ci peuvent servir en surface du pot pour former une zone sèche près du collet de la plante évitant ainsi les problèmes de pourritures du à l'excès d'eau au collet.
Si vous cultivez des Tillandsia, Bromelia et autres Bromeliaceae, vous pouvez parfaitement utiliser ces écorces en mélange avec du terreau comme substrat

Copyright © Orchidstory.be 01 janvier 2011.